Jaguar 420, 1968

Vendue

La Jaguar 420 est certainement la moins connue de la lignée des berlines MK dont le lancement remonte à 1955 avec la MK1 puis 1959 avec la  célèbre MK2 en 1964. Ces versions étant désormais très recherchées et leur cote élevée, il convient de s'intéresser aux évolutions de la lignée MK, notamment la S Type et la 420.

 

Ces deux modèles partagent deux évolutions techniques importantes : le train arrière emprunté à la Type E et Mark X, avec suspension indépendantes et freins à disques inboard. Et la boite de vitesse Jaguar synchronisée associée à l'overdrive, qui offre des passages bien plus agréables que la boite d'origine Moss équipant les premières MK2.

 

La 420 est l'ultime évolution de cette lignée et sera produite de 1966 à 1968, comme version au dessus de la Type S 3.8. La 420 emprunte sa face avant à la grosse limousine Mark X/420 G, pour se moderniser, celle-ci étant dans les grands traits proches de la  future XJ6 S1. La partie centrale et arrière reste celle agrandie de la berline S Type, avec son coffre géant de plus de 500 litres et son habitabilité arrière améliorée.

 

Par rapport à la MK2, la 420 embarque plusieurs améliorations techniques : un alternateur au lieu de la dynamo, un système de freinage équipé de deux maitres cylindres et assisté. Bien entendu l'évolution majeure concerne la motorisation. Le 6 cylindres bien connu en version 4.2 à double carburateur est celui de la XJ  série 1 (lancée elle en 1968). Son couple est sa puissance son supérieurs au précédant 3.8 ce qui permet à la 420 encore plus de souplesse d'utilisation et des performances brillantes pour l'époque. Lors de son essai en 1967 le magazine anglais Motor mesurera l'accélération 0-50 mph à 7.0 sec, soit 1.5 sec de moins que la 3.8 S Type, et une vitesse maximum de 185 km/h.

 

Cette berline 420 a été livrée neuve en France en mai 1968 (il fallait oser !). Troisième main depuis 20 ans, son propriétaire collectionneur actuel a pu conserver toute la documentation d'origine depuis sa livraison (carnet d'entretien à jour, PV des mines, notices) ce qui assure une très belle traçabilité à la voiture.

 

La carrosserie de teinte canon de fusil est associée à un cuir bleu entièrement d'origine et délicieusement patiné. La voiture a bénéficié d'une restauration de grande qualité au milieu des années 90 : carrosserie et mécanique (moteur complet refait en 1989). La peinture est encore superbe, avec en mineur quelques éclats (voir photos de détails) et absolument aucune corrosion. Les sous-bassements sont totalement saints. Les boiseries sont en excellent état d'origine, aucune craquelure signe d'une conservation à l'abri de la lumière. Tous les équipements de bord fonctionnent, ainsi que le très moderne système de chauffage à dépression.

 

Très entretenue mécaniquement, le 4.2 fonctionne avec onctuosité. L'overdrive est fonctionnel. De récents travaux ont été faits dans un garage spécialisé : démarreur d'origine refait à neuf, alternateur et régulateur neufs, étriers de freins rénovés, deux maitre-cylindres de frein neufs, mastervac neuf, réservoirs traités, jauges neuves. Cette 420 est prête à prendre la route.

 

Pour les connaisseurs de Jaguar classiques, la 420 est en général considérée comme la plus agréable à conduire et la plus aboutie. Peu connue du public et rare ( 16 000 exemplaires seulement, versions Daimler inclues), elle reste moins cotée que les Type S et MK2, mais sa cote progresse en les suivants, voire en les rattrapant car avec le temps ses qualités évidentes sont reconnues.

 

Possibilité garantie nationale 12 mois.

Informations sur demande.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :


CLASSSIC AUTO INVEST SAS  -  RCS 823 394 812 Tours - info@classicautoinvest.fr