XM, Tubik et Méhari : tiercé gagnant de la vente Citroën.

Le tiercé gagnant de cette vente est assez révélateur de la disparité des tendances actuelles. Dans un marché quelque peu déstabilisé par la volatilité de certaines autos - et Citroën n'a pas échappé à cette tendance avec notamment les DS et certaines 2 CV - les collectionneurs avisés recherchent de plus en plus l'original.Et il y en avait pour qui savait chercher dans cette vente des réserves de la collection Citroën. 

D'où un tiercé des plus hautes enchères étonnant avec 1 classique, un concept-car et une youngtimer !


Citroën Tubik, maquette de style, 2011
Citroën Tubik, maquette de style, 2011
Citroën Méhari 4x4, 1979
Citroën Méhari 4x4, 1979

 

Honneur aux anciennes, c'est une rare Méhari 4x4 de 1979. Ce véhicule de pré-série à restaurer ne totalisant  que11 000 km monte sur la dernière marche du podium avec une enchère de 28 000 € (auxquels il faudra ajouter les frais modestes de cette vente en ligne : 12 % TTC) . Ce n'est pas mal pour un engin aussi rustique mais aux capacités de franchissement réellement hors normes !

 

Sur la deuxième marche arrive sans doute à la plus grande surprise (quoique nous l'avions mentionnée dans notre article du 23 novembre) une youngtimer encore peu citée en collection : la XM. Il s'agissait bien entendu de la très désirable version V6 24 soupapes de deuxième génération (moteur ES9) en finition Exclusive et ne totalisant que 5440 km ! Adjugée 33 600 € (frais inclus. A noter qu'elle a largement dépassée celle d'une autre XM, un des véhicules de tournage de la série Navaro mais bien plus kilométrée avec près de 120 000 km, adjugée à 12 320 €, ce qui reste un prix coquet pour une XM d'occasion.

 

Quant à la première marche du podium, ce n'est pas un véhicule roulant qui l'occupe mais une maquette pleine. Il s'agissait de l'étude de style Tubik du salon de Francfort 2011. Le véhicule de salon, complet et fonctionnel restant quant à lui jalousement gardé dans les sous-sols du centre de style Citroën... Adjugé pour 36 960 € il sera donc la plus haute enchère de cette vente originale.

 

A noter que les constructeurs regorgent de maquettes de style et autres concepts-cars de salons. Des autos (plus ou moins fonctionnelles) qui viendront tôt ou tard sur le marché lorsque la contrainte du stockage et la pression financière se feront trop pressantes chez les constructeurs. Avis aux amateurs de rareté, il n'y en aura pas beaucoup mais il y en aura de plus en plus en salle de vente...


Écrire commentaire

Commentaires: 0

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :


CLASSSIC AUTO INVEST SAS  -  RCS 823 394 812 Tours - info@classicautoinvest.fr