Citroën SM, le mythe se réveille.

Citroën SM
© Droits réservés

Après un long purgatoire automobile, sa côte retrouve un horizon de confiance depuis 3 ans, aux alentours de 20-25000 €, pour de très beaux spécimens. La plus premium des Citroën contemporaines rejoindra-t-elle ses cousines transalpines au panthéon des grand tourisme ?

 

Inclassable ! Encensée à sa sortie, la presse spécialisée découvre en 1970 une voiture capable de tenir le 200 de moyenne sous la pluie en toute sécurité et vendue plus chère qu'une Porsche 911.


La plus inclassable des grand tourisme.

Moteur CItroën SM
Droits réservés

Mais les premiers utilisateurs, souvent gros rouleurs feront les frais d'une sophistication technique parfois mal maîtrisée par les agents Citroën d'alors, découvrant au beau milieu des sphères vertes une mécanique piquante : un V6 à 90° et trois carburateurs double corps produit par Maserati !


Mérite-t-elle un détour ?

La Citroën SM est remarquable à plus d'un titre. Sa prestance d'abord, avec un empattement de 2,95 m, très long pour un coupé, et une longueur de 4,91 m qui frôle celle d'une Mercedes classe S de l'époque. Son design, signé Robert Opron, la place du côté des avant-gardistes avec l'immense vitre carénée qui abrite les optiques avant, et son hayon bulle arrière (que l'on retrouvera sur bien des modèles postérieurs, si l'on pense à la Porsche 944).

 

La SM n'est pas seulement étonnante par ses galbes, elle repose sur des solutions techniques très innovantes qui rendent sa conduite toujours moderne dans le paysage automobile actuel. Sans les citer toutes, suspension hydro-pneumatique héritée de la DS avec correcteur d'assiette, direction à rappel asservi à la vitesse Diravi ou encore le volant réglable en hauteur et profondeur, une première en Europe !

 

 

Citroën SM
© Citroën Communication

Citroën SM, intérieur
© Citroën Communication

Sous le capot se cache au milieu des tubulures et des sphères de suspension le moteur V6 conçu par l'ingénieur Giulio Alfieri chez Maserati, auteur de la prestigieuse lignée des V8 de la marque au trident. Distribution par chaîne centrale, double arbre à came et trois carburateurs double-corps Weber sont au menus, pour un rendement de 170 Ch. DIN, une cylindrée de 2.7 litres et une vitesse de pointe de 228 km/h. Comparons l'incomparable. La 911 S fait 175 Ch. DIN pour la même cylindrée et pointe à 225 km/h. 

 

La SM va bénéficier d'un réel engouement sur le marché nord américain, plus d'un quart de sa production s'y écoulant, avant que de nouvelles normes de pare-chocs la condamnent à tirer sa révérence un peu trop tôt. Avec une production de seulement 12920 exemplaires en 6 ans, elle reste une voiture rare qui mérite d'être recherchée. 

Faut-il y revenir ?

Citroën SM
© Citroën Communication

Longtemps boudée des investisseurs avec une image de voiture complexe, peu fiable et souvent mal entretenue, sa côte est restée sous la barre des 10 000 € jusqu'à l'aube des années 2000. Il est encore étonnant de constater que de beaux exemplaires se négocient parfois moins chers que des DS à la mécanique moins noble et de plus grande diffusion (1,5 million). Le mouvement de retour est pourtant bien amorcé avec un prix de transaction désormais bien ancré dans la sphère des 20 000 € et plus pour des spécimens en excellent état. Les spécialistes de la SM ont aussi contribué à redonner confiance aux propriétaires et l'on trouve de plus en plus de voitures remises au niveau nominal de leurs prestations de conduite.

 

Où se situe sa vraie valeur ?

La SM est une automobile exigeante en entretien. Côté mécanique, le moteur Maserati à la distribution complexe demandera le suivi d'un mécanicien expert et le respect usuel du temps de chauffe. Côté suspension, direction et freinage, le circuit hydraulique haute pression Citroën demandera une réfection dans les règles de l'art pour qui veut profiter pleinement du comportement routier exceptionnel de cette machine.  

Autant il était difficile de consacrer un budget d'entretien suffisant avec une cote à 10-15 000 €. Autant avec le remontée bien engagée, les actuels propriétaires se montrent plus confiant et ne feront pas l'impasse sur les soins nécessaires. Il n'y a pas de difficulté spécifique à condition de confier sa voiture à un véritable expert du modèle. Seules quelques pièces comme la verrière avant se font rares de nos jours.



En route vers les sommets.

 La Citroën SM réunit sans aucun doute 3 des 4 critères fondamentaux de valeur automobile. La rareté, en estimant tout au plus à la moitié de la production le parc roulant encore en état. L'attractivité avec son design, sa technique d'avant-garde, ses performances et le fruit symbolique d'une alliance Citroën-Maserati sans doute inconcevable aujourd'hui. Et finalement son utilisabilité, car ce grand coupé est encore taillé pour dévorer les kilomètres en toute sécurité grâce à son avance de conception.

 

Il ne lui manquait qu'un facteur pour devenir une star des enchères, le demande. L'âge sait ici être le plus précieux allié, et les 45 ans révolus ont remis en scène ce Concorde de la route. Il ne faut pas miser sur une envolée rapide, mais les prix atteints sur les ventes d'exemplaires hors normes autour de 40 000 € indiquent clairement le cap à suivre pour des automobiles en parfait état de présentation et fonctionnement. Prenez votre temps, il y en aura pour tout le monde !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Vieux Rebelle (mardi, 13 février 2018 20:15)

    Sacrée voiture. Je pense qu'après ma DS 23 je passerais bien à la restauration d'une SM, bien qu'elle ne soit pas du goût de mon épouse. Les cordons de la bourse...Aie! Je vais faire des travaux dans la maison, et çà va le faire, comme disent les mes petits enfants...

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :


CLASSSIC AUTO INVEST SAS  -  RCS 823 394 812 Tours - info@classicautoinvest.fr